Quarantaine : comment prendre soin de la santé mentale des personnes âgées en isolement

L’isolement peut entraîner la solitude et provoquer l’anxiété. Découvrez les moyens d’atténuer les effets de la quarantaine sur la santé mentale des personnes âgées.

Les conseils pour atténuer les effets de l’isolement des personnes âgées

La pandémie du nouveau coronavirus s’est propagée dans le monde entier et, pour contenir la propagation du virus, l’une des principales mesures est l’isolement social, c’est-à-dire que les gens doivent rester chez eux le plus longtemps possible. Cependant, l’isolement peut avoir des conséquences négatives sur la santé mentale, car les personnes peuvent se sentir seules ou plus anxieuses que d’habitude. Pour ceux qui souffrent déjà d’un trouble mental tel que la dépression, l’enfermement peut faciliter l’aggravation de la situation.

Cela est particulièrement important dans le cas des personnes âgées, qui sont le principal groupe à risque de développer des complications par Covid-19 et qui doivent donc être totalement isolées. Dans de nombreux cas, elles manquent l’interaction sociale et le contact avec la famille et les amis, devenant ainsi plus tristes et plus anxieux. Découvrez quelques conseils pour atténuer les effets de l’isolement des personnes âgées pendant cette période :

  • Demandez et parlez de vos anciennes histoires et passez en revue avec eux les photos des moments importants qui vous rappellent de bons souvenirs. Cela permet de donner un sens positif à vos expériences et de renforcer leur importance dans la vie de votre famille et de vos amis ;
  • Cherchez des jeux de table, comme les dames ou les dominos, par exemple, pour jouer en famille. Les jeux peuvent être une forme de distraction pour les anciens et aider à “tuer le temps” et à ne pas se concentrer uniquement sur les nouvelles concernant le coronavirus ;
  • Arrangez-vous pour regarder ensemble des films ou des programmes que vous aimez. L’activité aide à se détendre et si vous êtes loin, le conseil est d’accepter de regarder le même film simultanément, chacun chez soi, et de le commenter plus tard ;
  • Pour ceux qui sont loin, c’est aussi le moment d’utiliser la technologie à leur avantage. Échangez des messages avec vos aînés et passez des appels téléphoniques et des appels vidéo chaque fois que cela est possible, car cette action peut grandement améliorer la journée de ceux qui se sentent seuls ;
  • Il faut toujours insister sur le fait que l’isolement est nécessaire, mais que cette phase est temporaire et qu’ils pourront sortir et retrouver leurs amis et leur famille. Ce message est important pour que les personnes âgées se sentent plus sûres et mieux accueillies ;
  • Encouragez-les à prendre soin de leur corps et à faire des activités qu’ils aiment, comme danser, cuisiner, lire, écouter de la musique, cultiver des plantes ou jouer d’un instrument. Cherchez sur Internet des exercices légers qui peuvent être faits à l’intérieur, comme des cours de stretching et de yoga ;
  • S’il y a une cour ou un balcon dans la maison, il est intéressant que les personnes âgées prennent quelques minutes de la journée pour prendre le soleil, en profitent pour absorber de la vitamine D et essaient de se détendre. Le meilleur moment pour prendre un bain de soleil est avant 10h et après 16h ;
  • La création d’une routine, avec des temps fixes pour chaque tâche, aide à réguler notre horloge biologique et augmente notre bien-être. Dans le cas des personnes âgées qui travaillent à domicile, il est important de séparer les heures de travail des autres activités ;
  • Veillez à ne pas infantiliser les personnes âgées, car cela pourrait affecter leur estime de soi. Bien que les personnes âgées soient plus vulnérables, elles ne doivent pas être traitées comme des enfants. Laissez-les exprimer leurs désirs et leurs opinions et préservez leur autonomie en fixant les horaires de leurs tâches quotidiennes. Offrez votre aide si nécessaire. La routine doit être confortable pour eux.

Et qu’en est-il pour ceux qui sont loin ?

Ces conseils peuvent être utilisés aussi bien par ceux qui vivent dans une maison avec des personnes âgées que par ceux qui sont éloignés pendant cette période. Dans le second cas, prenez des contacts fréquents, par le biais d’appels vidéo, d’appels ou de messages, transmettez les conseils et les informations nécessaires, essayez de rassurer votre proche et aidez-le autant que possible (en faisant ses courses au marché et à la pharmacie, par exemple). Le plus important est de donner un sentiment d’accueil afin que la personne ne se sente pas si seule.

Il est normal de se sentir triste et découragé à certains moments, surtout face à une situation de changement brutal, lorsqu’il faut s’adapter à une nouvelle routine (pas seulement les personnes âgées, mais nous tous). Le respect de ses propres sentiments et émotions est également très important. L’astuce consiste ici à essayer de rechercher des mesures pour atténuer l’angoisse et l’anxiété causées par l’enfermement, en rendant la période moins douloureuse et en réduisant le risque d’aggravation des cas de dépression et autres troubles mentaux.

La distance est un soin nécessaire

Il convient de rappeler qu’en raison de la facilité de transmission du coronavirus, la recommandation des autorités est actuellement de maintenir une distance sociale. Par conséquent, si vous vivez avec des personnes appartenant au groupe à risque, et surtout si vous êtes contraint de quitter votre domicile pendant la quarantaine, évitez les contacts étroits avec ces personnes, comme les baisers et les embrassades. Lorsque vous allez faire une activité ensemble, essayez de garder une certaine distance par rapport à la personne. Et n’oubliez pas de vous laver les mains et de nettoyer la poignée de la porte lorsque vous rentrez chez vous.