Depuis 2019, le taux d’accidents du travail a augmenté légèrement. C’est pourquoi tous les dirigeants doivent disposer une trousse de secours afin de garantir la sécurité et la santé des salariés. D’après le Code du travail français, l’article R4224-14, tous les locaux d’une société sont obligés de s’équiper du  matériel de premier secours. Les employés ont le droit de servir ces équipements en cas d’urgence.

Que contient une trousse de secours d’entreprise ?

Un kit d’urgence est indispensable, il se compose différemment en fonction des secteurs d’activité de l’entreprise et le nombre des personnes qui peuvent s’en servir : Salarié Sauveteur Secouriste du Travail (SST), infirmier dans du local, employeur ou travailleur. Une chaîne des secours doit être facilement accessible, et adaptée aux risques métiers. L’utilisation de ces matériels doit être aussi révisée régulièrement.

En général, une trousse de secours d’une entreprise contient des fournitures médicales de bases telles que :

  • Un guide de premiers secours afin de réagir à toutes les situations ;
  • Des pansements adhésifs en cas de blessures superficielles, coupures légères, et saignements ;
  • Des bandages pour immobiliser un membre ou une articulation ;
  • Du sparadrap pour coller les compresses ainsi que les pansements sur la plaie ;
  • Une couverture de survie à utiliser pour conter l’hyperthermie ou l’hypothermie ;
  • Une pince à épiler pour enlever les corps étrangers ;
  • Des gants jetables pour l’hygiène lors des interventions ;
  • Des compresses stériles pour nettoyer les plaies ;
  • Des ciseaux pour découper les pansements ou les vêtements ;
  • Un spray antiseptique pour désinfecter les blessures.

Si vous voulez que votre activité professionnelle se déroule parfaitement, il est primordial de prendre soin de vos employés. Vous pouvez retrouver ici le kit de premier secours adapté à vos besoins.

Que dit la loi française sur la trousse de secours d’entreprise ?

En France, la loi oblige les employeurs de garder un équipement de premier soin dans leurs sièges. Pour la sécurité ERP, un établissement industriel qui dispose plus de 200 salariés, doit avoir un passage de premiers secours pour porter des brancards. Ainsi, un chef d’entreprise doit organiser les soins d’urgence médicaux pour secourir les salariés malades ou blessés. Cette idée est déjà mentionnée dans l’article R4224-23, une indication avec un panneau doit bien montrer l’emplacement de l’équipement.

Et selon l’article R4224-17, les gérants doivent alors inspecter et entretenir souvent le kit d’urgence dans le local de travail afin d’éviter tout défaut. D’après l’article 4224-1, ils doivent aussi prendre les mesures nécessaires pour procurer les premiers soins aux malades et aux blessés en cas d’absence du médecin d’entreprise. Parmi ces mesures, il y a les actions d’information et de formation ainsi que les actions de prévention des risques professionnels.

Pourquoi les entreprises doivent fournir une trousse de secours ?

La disposition d’une trousse de secours permet aux employeurs de s’assurer de la sécurité de leurs travailleurs. En attendant l’arrivée des secours, il est nécessaire d’appliquer une démarche de prévention pour sauver la victime dans la société.

Puisque les accidents peuvent arriver à n’importe quel moment, donc il vaut mieux se préparer toujours. Mais comment ? Le directeur d’entreprise peut en effet assurer la sécurité des collaborateurs grâce à un kit d’urgence et quelques principes tels que :

  • Limiter et évaluer les risques pour prioriser les gestes de prévention à mener ;
  • Combattre les risques en utilisant des équipements appropriés à la sécurité des employés ;
  • Prioriser les systèmes de protection collective et individuelle ;
  • Améliorer l’organisation et les conditions de travail.