L'accessibilité handicapés,

En France, on récence des milliers de personnes qui souffrent d’un handicap. En effet, les personnes handicapées regroupent les personnes à mobilité réduite et les mal voyants. Ces personnes connaissent d’ailleurs un problème d’accessibilité aux infrastructures, que ce soit les bâtiments ou les espaces de voirie.

Non-respect de la loi des handicapés

En 2005, une loi a été adoptée dans le but de faciliter la vie des handicapés. En effet, la législation du 11 février 2005 vise à rendre les infrastructures privées et publiques accessibles aux PMR ou aux personnes à mobilité réduite mais également aux personnes qui souffrent de mal voyance et aux personnes qui se trouvent dans une situation de déficience qu’elle soit physique, visuelle, auditive, mentale ou cognitive. Ces dernières années, de plus en plus de personnes souffrent d’un handicap alors que la législation qui concerne les personnes handicapés n’est pas respectée puisqu’on ne recense que peu d’infrastructures qui sont accessibles aux personnes handicapées. Or, la législation sur les handicapés devait résoudre le problème de l’accessibilité. En effet, 10 après le vote de la loi sur le handicap, près de la moitié des personnes handicapées estiment que leur quotidien ne s’est pas amélioré, ce qui représente donc un réel échec.

Délai retardé

Dix ans après l’adoption de la loi du 11 février 2005, une ordonnance devrait définitivement la ratifier. Cependant, le 21 juillet, le Sénat a repoussé le délai qui était fixé au départ à dix ans et qui a atteint son terme cette année a été repoussée d’encore dix ans. En effet, suivant les sondages faits, les administrations, les commerces, les écoles, les habitations, les transports et la voirie ne sont pas encore tous accessibles aux personnes handicapées. Ce délai de dix ans qui était fixé était un délai considéré comme étant ambitieux mais qui est en fin de compte irréaliste même si les spécialistes étaient encore optimistes en 2013. Comme les handicaps sont tous différents, ils nécessitent des aménagements spécifiques or le nombre d’handicapés a de plus en plus augmenté, arrivant aujourd’hui à 9,6 millions de personnes.

Les infrastructures accessibles aux handicapés

Selon la loi de 2005, tous mes établissements recevant du public ou les ERP, qui regroupent les administrations, les commerces, les écoles, les bibliothèques, les cinémas et les endroits publics doivent pouvoir accueillir les personnes handicapés. Cependant, en 2015, ce n’est pas toujours le cas puisqu’on recense encore de nombreuses infrastructures qui ne respectent pas la loi de 2005 comme par exemple les cabinets médicaux, les écoles ou encore les espaces publics et les transports.

Articles similaires