Amenagement Handicap

Comment aménager la chambre à coucher pour les personnes handicapées ?

Comme pour toutes les autres pièces de la maison, il n’y a pas de conditions particulières pour que la chambre soit accessible à une personne handicapée. En fait, il existe différents types de handicaps et chaque personne peut avoir ses propres besoins particuliers.

Cependant, dans cet article, découvrez un certain nombre d’astuces générales, utiles pour rendre une chambre accessible.

La taille minimale de la chambre doit respecter certaines dimensions, différentes selon qu’il s’agit d’une chambre individuelle à un seul lit ou d’une chambre à deux lits.

Ce sont les mesures minimales envisagées.

L’utilisation de la chambre à coucher pour les personnes ayant des difficultés différentes

Dans une chambre qui pourrait être utilisée par une personne obligée de se déplacer en fauteuil roulant, il doit y avoir suffisamment de place pour tourner et la possibilité pour les membres de la famille de s’approcher du lit.

Sur les côtés du lit, il doit donc y avoir au moins 90 cm pour assurer le passage, mais pour permettre au fauteuil roulant de tourner, la largeur doit être d’au moins 150 cm. L’espace de rotation d’un tel dispositif va de 150 x 150 cm à 170 x 170 cm.

Toutefois, pour permettre le transfert du fauteuil roulant au lit, l’espace doit être d’au moins 120 cm.

Entre un meuble et un autre, ou entre le meuble et le mur, il doit y avoir entre 70 et 95 cm.

Mobilier de chambre à coucher pour personnes handicapées

Compte tenu de la nécessité d’assurer la facilité des déplacements, la chambre d’une personne handicapée ne doit pas être trop remplie de meubles.

Sur le côté du lit, une table de nuit ou une étagère placée derrière la tête de lit peut suffire. Les tables de chevet peuvent également être très utiles.

Pour la garde-robe, il est préférable de choisir un modèle avec un système d’ouverture coulissante, peut-être plus petit que les modèles standard, soit 45 cm.

La hauteur du lit doit être d’environ 40 à 50 cm ou être telle qu’elle permette le travail des membres de la famille qui s’occupent de la personne handicapée.

Il existe également des lits sur le marché qui peuvent être réglés en hauteur à l’aide de commandes électriques.

Dispositifs pour l’utilisation de la chambre des personnes handicapées

Dans certains cas, il peut être nécessaire d’utiliser des aides spéciales pour accéder au lit, telles que des ascenseurs spéciaux.

Il existe deux types d’ascenseurs.

Le premier peut être fixé au plafond ou au sol et permet à la personne handicapée d’accéder au lit en toute autonomie.

Les ascenseurs mobiles, en revanche, consistent en un système de roues sur lequel est monté l’élément de levage et nécessitent nécessairement l’aide d’une personne pour déplacer la personne handicapée.

Le matelas anti-escarres est une autre aide dont les besoins dans la chambre à coucher des personnes handicapées peuvent être évalués de temps à autre.

À cet égard, pour les personnes qui doivent passer un long moment au lit, il est important de se demander si le concepteur peut regarder par la fenêtre.

Quitter la version mobile